Assemblez
une chaîne IIoT
ou Concevez
vos Objets
Connectés.

IIoT

Origine et évolution de la notion d’Internet des Objets

« L’internet industriel des objets (IIoT) est l’utilisation de capteurs et d’actionneurs intelligents pour améliorer les processus de fabrication et les processus industriels. Également connu sous le nom d’internet industriel ou d’industrie 4.0, l’IIoT exploite la puissance des machines intelligentes et de l’analyse en temps réel pour tirer parti des données que des machines classiques ont produites dans des environnements industriels pendant des années. »

L’expression « Internet des objets » a été inventée par le Britannique Kevin Ashton en 1999. Lors de sa présentation chez Procter & Gamble (P&G) il a utilisé l’expression « Internet des objets » pour décrire un système dans lequel le réseau Internet est connecté au monde physique par l’intermédiaire de capteurs omniprésents. Très rapidement, l’expression Internet des objets et son abréviation IoT sont devenues courantes.

IoT : ce que les gens comprennent par « Internet des objets » a évolué au fil du temps.
Actuellement, la définition la plus largement acceptée est la suivante :

« Un système de dispositifs informatiques, de machines mécaniques et numériques, d’objets, interdépendants qui sont dotés d’identifiants uniques et de la possibilité de transférer des données via un réseau sans nécessiter une interaction homme à homme ou homme à ordinateur. »

L’expression « dispositif IoT », quant à elle, fait référence à tout dispositif autonome connecté à Internet et qui peut être surveillé et/ou contrôlé à partir d’un emplacement distant.

L’IIoT : l’Internet industriel des objets (IIoT) fait référence à des capteurs, des instruments et d’autres dispositifs interconnectés qui sont mis en réseau avec des applications industrielles informatiques, y compris la fabrication et la gestion de l’énergie.

L’Internet Industriel des Objets (IIoT) désigne l’extension et l’utilisation de l’internet des objets connectés (IoT) dans les secteurs et applications industriels pour interconnecter au sein d’architectures spécifiques (de périphérie ou geolocalisée) des capteurs, des équipements industriels intelligents et des systèmes informatiques.

Cette connectivité permet la collecte, l’échange et l’analyse de données.

L’AIoT : fait référence à l’ajout de technologies d’IA à des infrastructures et dispositifs IoT. L’IA ajoute l’apprentissage automatique (ML) et des capacités cognitives à l’IoT.

Vecteezy Man Maintaining App Data On Server 7885595

Les enjeux de l’IIoT

Les objets connectés utilisés dans l’industrie ont une utilisation tout à fait identique aux objets connectés de la vie courante. Le capteur de votre montre connectée peut mesurer votre rythme cardiaque, de la même manière, un objet connecté industriel peut mesurer une température ou un taux d’humidité.

L’IIoT va au-delà des appareils grand public et de l’interconnexion des appareils physiques habituellement associés à l’IoT.

Ce qui le distingue, c’est qu’il a pour objectif de faire converger les technologies de l’information (IT) avec les technologies opérationnelles (OT). Il vise à faire interagir et participer, avec des objectifs et des contraintes communes, le Système d’Information de l’Entreprise (SIE) avec le Système d’information Industriel (SII).

L’OT fait référence à la mise en réseau (à l’interconnexion) des processus opérationnels, des systèmes de contrôle industriel (ICS), notamment les interfaces homme-machine (HMI), les systèmes de contrôle de supervision et d’acquisition de données (SCADA), les systèmes de contrôle distribués (DCS) et les automates programmables (PLC).

Cette convergence offre aux industries une plus grande intégration des systèmes en termes d’automatisation et d’optimisation, ainsi qu’une meilleure visibilité de leur(s) chaîne(s).
La surveillance et le contrôle des infrastructures physiques dans les opérations industrielles, comme dans l’agriculture, l’énergie, les soins de santé, la fabrication, le transport et les services publics, sont facilités par l’utilisation de capteurs et d’actionneurs intelligents ainsi que par la possibilité d’accéder et de contrôler les éléments à distance.

Si l’on synthétise, l’IIoT permet de :

– Connecter des équipements industriels intelligents et des systèmes informatiques sans interaction entre humains ou entre humains et machines.
– Favoriser la captation et la collecte de l’information, des données.
– Emmagasiner, sauvegarder et stocker les données.
– Traiter et modéliser les données pour qu’elles soient d’abord visibles puis ensuite utiles à la supervision des machines ou des sites.
– Permettre l’anticipation et la prévention des risques et des pannes, la découverte de nouvelles sources de profit.

L’objectif de VIRTUAL SR est de vous permettre de mettre en place ou d’améliorer votre chaîne de traitement d’acquisition, et de traitement et de conservation des données pour vous permettre de visualiser facilement vos données et surtout de sauvegarder et de pérenniser votre patrimoine métier…

La Chaîne de traitement de l’information en Industrie

Très clairement, maîtriser sa chaîne de traitement, c’est maîtriser son devenir, d’autant plus que l’on parle d’Industrie du Futur ; il s’agit donc de pouvoir s’adapter et d’évoluer sans contraintes, sans craindre la conjoncture et la concurrence.
Elle se décompose en plusieurs étapes, nous allons vous expliquer à travers elles, l’intérêt et l’importance de la mise en place d’une telle démarche .

Etape 1 – Capter vos données

La captation constitue le premier niveau d’utilisation de la donnée.
Capter la donnée est une chose essentielle, on en a besoin, ne serait-ce que pour vérifier les valeurs, s’assurer qu’elles sont bonnes et qu’elles respectent les seuils, s’assurer que cela fonctionne dans le respect des règles et des normes.

La donnée est votre richesse, votre patrimoine, que se passerait-il si Didier, Gérard ou Martine partait à la retraite en emportant avec eux toutes leurs connaissances de l’exploitation, sans que vous ayez pu la conserver et la transmettre…
C’est pourtant ce qu’il se passe, car la connaissance acquise pendant 30 ans par un collaborateur, ne se transmet pas en quelques jours, ni en quelques mois, alors que la donnée, elle, s’engrange, se conserve et se transmet plus facilement.

C’est simple, la donnée est le principal pilier de l’industrie 4.0 . Elle permet de maîtriser tous les aspects de l’entreprise et de faciliter la prise de décision sur des analyses et des conclusions. La donnée permet aux dirigeants d’avoir une vision plus globale et plus concrète de ce qui se passe sur les différents niveaux de la chaîne de valeur.

De plus, pour ne pas se laisser distancer, l’entreprise industrielle doit s’adapter aux changements et elle doit pratiquer une politique d’amélioration continue. Cette démarche doit être alimentée par la data collectée, pour ces simples raisons : la data permet d’avoir une vision en temps réel de ce qui se passe et de ce qui pourrait se passer (prédictions) et de prendre par la suite, des décisions plus réactives et plus adaptées à la situation de l’entreprise.

Est-ce suffisant ? Pas vraiment, il faut encore que cette donnée soit exploitable…

+

Etape 2 – Collecter et traiter vos données

La collecte des données est primordiale pour toute entreprise industrielle qui souhaite survivre dans un paysage hyper concurrentiel et en pleine mutation. Les données collectées feront l’objet d’une analyse qui pourrait guider la prise de décision, d’où l’intérêt à ne collecter que les données utiles qui seront traitées par la suite.

Cette seconde étape consiste généralement à répondre à la question « comment traiter correctement la donnée »,  afin de lire des données fiables afin de pouvoir ensuite l’utiliser à bon escient.

Compter sur des usines intelligentes et des outils connectés d’un côté et, de l’autre, avoir peu de volonté de comprendre les données produites par ces innovations, ça semble totalement dérisoire. (et pourtant ça existe…).

Cela pourrait se traduire, par exemple, par des investissements dans des capteurs permettant d’effectuer un suivi des poids lourds à des fins d’entretien, tout en s’équipant d’une technologie distincte pour suivre leurs déplacements, sans réfléchir à la manière de les faire fonctionner ensemble. Ce type d’approche engendre la création de silos de données et empêche d’avoir une vision globale qui permettrait de tirer profit de ces données.

Une fois que vos données sont captées, vient alors la phase de collecte et de traitement.
C’est ce qui permet de lire des données fiables et de vérifier que tout est en ordre.

Les objets connectés sont en mesure de faire remonter de la donnée via différents éléments. Ils sont aussi capables de communiquer entre eux, grâce à des réseaux et des passerelles (ou Gateway).

VIRTUAL SR a mis en place sa propre Gateway Augmentée, un outil personnalisable, flexible et entièrement adaptable. Un outil sur mesure, capable de communiquer avec vos capteurs, de collecter et de traiter l’information, et bien-sûr de l’envoyer de manière sécurisée vers un espace en Cloud privé.

+

Etape 3 – Envoyer et stocker la donnée grâce à une passerelle ou une gateway

Une fois la donnée collectée et traitée, elle est envoyée sur un serveur en Cloud, pour y être stockée et utilisée afin d’être modélisée. Cette notion de stockage est importante puisqu’elle vous permet de garder un historique de la donnée dans le temps et donc, une partie de votre patrimoine.
Par ailleurs, cette action de stockage externalisé permet à l’ensemble de votre donnée d’être sécurisée dans un espace privé.

C’est au travers de la Gateway Augmentée de VIRTUAL SR que vous pourrez contrôler et superviser votre activité. Elle a pour mission de récupérer les données captées pour les transmettre de manière fiable, coordonnée et efficiente. Son objectif est de centraliser, réagencer et de traiter la masse de données récupérée, afin de transmettre uniquement celles utiles à l’usage final.

 

Une fois les données rendues utilisables, elles seront rendues visibles grâce à une application.
La Gateway fait le lien entre tous les objets connectés. Elle collecte les données de différents postes ou équipements, qui habituellement ne communiquent pas entre eux et les envoies sur une base, sur un serveur sécurisé, pour vous apporter un regard global sur votre activité.

Avec la Gateway Augmentée de VIRTUAL SR, vous prenez le contrôle de vos données. Entrez au cœur de votre activité, maîtrisez et supervisez votre industrie !

+

Etape 4 – Visualiser et superviser les données

Une fois structurée et modélisée, la donnée est ensuite affichée sur l’interface d’une application web que nous allons pouvoir personnaliser, pour chaque métier et chaque entreprise.

Vous pouvez ainsi visualiser des indicateurs qui vous donneront des points de repère précis pour améliorer la supervision et la gestion de votre parc industriel. Vous gérerez mieux vos sites ou ceux de vos clients. Vous serez, comme vos clients, alertés si des seuils sont atteints et s’il y a lieu de déclencher une action en conséquence.

Boostez votre visibilité métier, améliorez le regard que vos clients portent sur votre service, grâce à un accès immédiat aux données essentielles, pour la pérennité de votre activité !

+

 Etape 5 – Analyser et Constituer des modèles

Les objets connectés apportent un confort et une simplicité d’accès à l’information. L’IIoT va permettre de surveiller un paramètre défini sur le fonctionnement d’un équipement afin d’en faire ressortir une donnée technique, une information concernant le système et vous pourrez décider d’une action à effectuer.

Voir vos données va vous permettre de rassurer vos clients et partenaires et apporter les preuves, via des données concrètes que tout est en ordre. Vous allez pouvoir manager votre parc industriel, vos équipes, mais aussi votre site de façon plus réactive et professionnelle.

À terme, l’amélioration de votre chaîne de traitement d’acquisition de données permettra d’anticiper les besoins de la production tout en améliorant et en optimisant son processus.

Vous allez pouvoir perfectionner le fonctionnement de vos machines, prévenir des risques de défaillance et comprendre certaines erreurs de production rapidement ; effectuer le contrôle opérationnel des usines, des entrepôts, des infrastructures et des équipements au sein de votre industrie. Vous allez donc être plus réactif et améliorer votre image auprès de vos partenaires et clients.

De plus, il vous sera possible, par analyse et recoupement, de découvrir de nouvelles opportunités de ventes et proposer de nouvelles offres de services et donc de générer un chiffre d’affaires additionnel.

+

Augmentez votre efficacité,
Améliorez votre qualité et votre retour client tout en découvrant de nouvelles sources de profit grâce à votre IIoT !

 

Vous avez une idée, un projet ?
Passez dès maintenant en mode PoC avec VIRTUAL SR
et boostez votre innovation !

WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux