01 84 16 10 16 contact@virtual-sr.com

*Se Digitaliser avec Google, Chrome OS

Résumé de L’étude Forrester sur l’impact de Google Chromebook et Chrome OS pour les employés de bureau

Google a chargé Forrester Consulting d’effectuer une étude Total Economic Impact™ (TEI) et d’examiner le retour sur investissement (RSI) envisageable pour les entreprises qui déploient des Chromebook pour leurs employés de bureau.

L’objectif de cette étude est de fournir aux lecteurs un cadre leur permettant d’évaluer l’impact financier potentiel des appareils Chrome sur leur organisation.
Les appareils Google Chrome, comme les Chromebook et les Chromebox offrent aux entreprises une solution facile à déployer et basée sur le cloud, qui remplace les ordinateurs portables et les ordinateurs de bureau traditionnels.

Les Avantages quantifiés.

› Baisse des coûts de matériel et de logiciels, les organisations ont constaté que les mises à niveau matérielles et annuelles de Chrome leur reviennent moins cher que l’utilisation de leurs anciens appareils.

Cet avantage peut varier en fonction des éléments suivants :
› Nombre d’appareils déployés.
› Coûts matériels moyens pour les anciens appareils.
› Coûts des licences logicielles moyens pour les anciens appareils.


Amélioration de la productivité des employés

Les organisations ont constaté que les employés ont connu moins de temps d’arrêt avec leur Chromebook qu’avec les anciens.

Cet avantage peut varier en fonction des éléments suivants :
› Nombre d’appareils déployés.
› Réduction des temps d’arrêt.
› Salaire des employés.
› Capture de productivité.


Économies sur la gestion des services informatiques.

En comparant les Chromebook à leurs anciens appareils, les organisations ont constaté que le processus de déploiement est plus simple, que les efforts de gestion à fournir sont moindres et que le service informatique est moins sollicité, du fait qu’il s’agit d’appareils conçus pour le cloud.

Cet avantage peut varier en fonction des éléments suivants :
› Nombre d’appareils déployés.
› Temps nécessaire au déploiement et à la gestion des anciens appareils.
› Amélioration de la productivité et capture de la productivité avec les
appareils Chrome.
› Salaire moyen (charges comprises) pour un administrateur informatique.


Les Coûts.

› Coûts de mise à niveau matérielle et annuelle de l’entreprise

Un coût matériel de 700 dollars par Chromebook et un coût annuel de mise à niveau Chrome Enterprise de 50 dollars par appareil.

Ce coût peut varier en raison de l’incertitude liée aux éléments suivants :
› Nombre d’appareils déployés.
› Coûts de mise à niveau du matériel et de l’entreprise.


Coûts de déploiement.

Outre les coûts matériels et logiciels, les entreprises ont remarqué que, même si le déploiement des Chromebook était minime, il fallait un certain effort pour le mettre en œuvre.

Les coûts de mise en œuvre et de configuration varient en fonction des éléments suivants :
› La complexité du déploiement et la planification du projet.
› Le coût des ressources au sein d’une organisation et de l’intégrateur tiers choisi, le cas échéant.


Coûts de formation.

L’utilisation des Chromebook peut être intuitive et 94 % des professionnels de l’information affirment que les applications basées sur le navigateur sont aussi simples, voire même plus simples, à utiliser que les applications
clientes. Toutefois, leur fonctionnement étant différent, les appareils Chrome nécessitent une formation pour les employés de bureau.

L’un des plus grands risques pour tirer pleinement parti des avantages des appareils Chrome pour les employés de bureau est le manque d’utilisation et d’adoption.

Les coûts de gestion et de formation aux nouveaux appareils varient en fonction des éléments suivants :
› La culture d’une entreprise et la volonté des employés à adopter de nouvelles technologies.
› Le nombre d’heures fournies pour la formation et l’assistance de suivi.

ATTENTION aux loupés !!!

Les entreprises interrogées ont toutes décrit un changement culturel qui s’est produit lors du déploiement d’appareils Chrome.

Ce changement culturel, comme pour toute technologie utilisateur, a été rencontré par trois types d’utilisateurs :
Les champions, qui adoptent de nouveaux appareils rapidement (mais ils peuvent être minoritaires)
Les sceptiques, qui ne sont pas si sûrs de la nouvelle technologie et sont plus lents à adopter de nouveaux appareils.
Les retardataires, qui ne veulent pas que les choses changent et qui résistent généralement à l’adoption de nouveaux appareils et à l’apprentissage d’une nouvelle technologie.


Les trois groupes peuvent présenter des défis et des opportunités. Il est donc important d’engager une bonne équipe de gestion de l’implémentation des nouveaux appareils et de s’assurer que les formations et l’assistance adéquates sont assurées tout au long du déploiement.

Note de l’auteur, ce document a été résumé par VIRTUAL SR.

Cette étude traite clairement de la digitalisation des entreprises, au niveau des « client légers » (périphériques matériels simple) avec leur propre OS en accord avec un principe, le « Lean IT ». Cette digitalisation est abordée du point de vue de google, ce que l’on peut également définir comme la GOOGLISATION.

L’utilisation de clients légers existe depuis longtemps en entreprise tout comme le fait d’utiliser un autre OS que Windows.
Aussi, bon nombre des arguments avancés et des éléments traités sont également vrais pour d’autres solutions digitales et pas seulement vrais pour Google.
Ce que cette étude omet par contre de mettre en exergue, c’est l’absence de solution pouvant intégrer des logiciels win32 et donc l’incapacité à utiliser des logiciels métiers existant et nécessaire à l’entreprise.
Les équipements exécutant chrome OS sont fait pour être bon marché par conséquent, ils ne disposent pas de ressources graphiques importantes ni même de performance, qui sont par exemple nécessaire à la modélisation 3D.

Mais nous avons les solutions !

PS : vous n’êtes pas Google on peut faire autrement
PS2 : vous n’êtes pas GAFAM, on sait faire aussi

Ce sujet vous a intéressé, suivez notre BLOG !