01 84 16 10 16 contact@virtual-sr.com

* Se Digitaliser avec Google, Workspace

Résumé de L’étude Forrester sur l’impact de l’utilisation de Google Workspace en Entreprise.

Google a chargé Forrester Consulting de mener une étude « Total Economic Impact » (TEI)
Elle est basée sur les retours de huit organisations qui utilisent toutes Google Workspace, afin d’obtenir des données sur l’impact généré en termes d’avantages, de coûts, de flexibilité et de risques.

Avant de se lancer avec Google Workspace

Les organisations interrogées ont évoqué les initiatives stratégiques à aborder en amont, comme la nécessité de réinventer leur façon de travailler.
En effet, les pressions internes et externes pour moderniser leurs activités se faisaient ressentir à l’heure où l’innovation et les nouvelles technologies sont parties prenantes de la stratégie des entreprises.
La question concernant la capacité et les compétences des employés à utiliser des solutions plus innovantes s’est donc naturellement posée et a fait directement écho à la mise en place de la conduite du changement au sein de l’entreprise.

Les principaux bénéfices sont basés sur des résultats visibles

Comme l’augmentation de l’efficacité et de la productivité des employés liées à un changement de leur façon de travailler.
Les outils de collaboration de Google Workspace leurs ont permis de mutualiser le travail, en temps réel, des collaborateurs et d’accéder plus facilement à leurs données, et donc de gagner du temps et donc de l’argent.
Les organisations interviewées ont également évoqué la simplicité à l’usage des outils proposés par Google.  
La plupart des employés connaissaient déjà la G Suite dans leur vie privée et par conséquent le support informatique a été moins sollicité ; ce service a pu se concentrer sur les initiatives à plus grande valeur ajoutée, comme l’innovation.
Enfin les organisations ont évoqué un « changement culturel » dans le travail où les employés avaient et prenaient plus d’initiatives.

Les bénéfices les plus quantifiables

Ils se sont portés sur la réduction des coûts et ce à plusieurs niveaux :
– La diminution des coûts de résolution des incidents (liés à la messagerie par exemple)
– La réduction des risques et des coûts liés à combler les fuites potentielles de données.
– La baisse des dépenses d’investissement et d’exploitation, lié à la réduction du nombre total de serveurs et d’unités matérielles, des coûts de maintenance, des déplacements professionnels et des frais de licence des logiciels.

Les organisations ont aussi bénéficié d’avantages moins quantifiables

Comme le fait de rendre attractif leur entreprise pour garder ou recruter les meilleurs talents, par la mise à disposition de nouveaux outils et une intégration simplifiée pour les nouveaux employés avec Google Workspace (donc une réduction des coûts de recrutement et d’intégration).

Elles ont pu remarquer :
– Une réduction des coûts associés aux fusions et acquisitions. Selon elles avec Google Workspace le processus d’intégration était beaucoup plus rapide et relativement indolore tout en réduisant le coût final de cette opération.
– Une baisse des coûts de mise en œuvre interne a été observée, ce qui a eu un impact sur la formation, le soutien continu et les services professionnels.

En conclusion

Le fait que Google Workspace soit une solution cloud native a clairement penché dans la balance quant au choix de cette solution, tout comme sa sécurité intégrée.
Ces sociétés ont indiqué que
– Ce changement constituait une transformation « audacieuse » et qu’elles considéraient envoyer un message clair aux employés : votre entreprise se digitalise.
– Son utilisation a surtout facilité l’accès aux données et aux applications, puisque les collaborateurs pouvaient y accéder de n’importe où et depuis n’importe quel appareil, en permettant une grande liberté d’action.
– Son intérêt principal était d’améliorer de manière global leur sécurité et répondait à l’un leur enjeu principal, étant donné que l’évolution constante des usages rendait de plus en plus complexe leur possibilité de sécuriser l’ensemble de leurs actifs ; mais surtout parce qu’elles subissaient de la pression et donc ressentaient le besoin de sécuriser les données de l’entreprise, en plus des données de leurs clients et de leurs partenaires.



Note de l’auteur, ce document a été résumé et traduit par VIRTUAL SR.


Cette étude traite clairement de la digitalisation des entreprises, de la notion de « serveur less » et du « lean it », du point de vue Google ce que nous pouvons également appeler la GOOGLISATION.

L’utilisation d’un environnement de travail digital existait déjà avant G-Suite et G-Workspace, il existe donc plusieurs environnements différents ; et bon nombre des arguments avancés et des éléments traités sont également vrai pour d’autres solutions digitales et pas seulement vrai pour Google.
Ce que cette étude omet par contre de mettre en exergue, c’est la dépendance des entreprises vis-à-vis de leur environnement digital de travail et vis-à-vis de leur Fournisseur Cloud ; elle ne pose pas non plus la question de l’intégrité et du traitement de leur données.

Mais nous avons les solutions pour vous !

PS : vous n’êtes pas Google on peut faire autrement
PS2 : vous n’êtes pas GAFAM, on sait faire aussi

Ce sujet vous a intéressé, suivez notre BLOG !